Quelques chiffres en 2014

Les incidents de cambriolage sont en accroissement constant. En fait, l’Observatoire National de la délinquance et de la réponse pénale(ONDRP) a enregistré en 2013 une hausse de 6,4% par rapport à 2012 en zone police (urbaine) et de 4,7% en zone gendarmerie (rurale). En outre, l’augmentation continuelle des cambriolages de résidences principales a atteint les 11,3% dans les zones ruraux et périurbains contrôlés par la gendarmerie nationale. Face à une telle situation critique, on doit chercher les systèmes de sécurisation les plus innovants et robustes pour abriter le maximum nos habitations, comme par exemple la vidéo surveillance.

Les sentinelles des temps modernes.

Autrefois, un château disposait toujours de sentinelles efficaces, postées de nuit comme de jour sur ses plus hauts remparts, afin de donner l’alarme et d’empêcher que le château ne soit attaqué par surprise.

De nos jours, le risque d’une intrusion mal intentionnée n’a pas disparu avec les coutumes médiévales.

Cependant, les sentinelles elles, ont bel et bien cessé d’exister, ce qui (à première vue) peut sembler inquiétant.

Pourtant, si les hommes ne prisent plus réellement cette carrière d’un autre temps, il n’en reste pas moins vrai que des sentinelles continuent de protéger le domicile (tout autant que d’assurer le confort de la maison) et plus encore, que le processus s’est largement démocratisé.

Un chevalier à domicile…

En effet, le XX ème siècle a vu l’arrivée d’un nouveau chevalier servant au service de la maison, l’alarme. Gage de confiance, souvent ce dark knight moderne conditionnera vos conditions tarifaires pour les assurances d’habitation (quand ce n’est pas carrément votre accession au service).

Un vrai chevalier étant désormais assez difficile à trouver, ce petit dispositif électronique le remplacera aisément, assurant ainsi la sécurité du domicile, de maisons secondaires, de locaux commerciaux ou de tout autre espace que l’on souhaite interdire aux visites de cambrioleurs.

Du reste, si ce chevalier des temps moderne se montre certes des plus vaillants, il est avant tout particulièrement strident !

Car tiré de l’espagnol « all’arme », le mot alarme signifie tout simplement « aux armes ». Ce qui convient particulièrement bien à ce petit dispositif électronique qui attire l’attention du propriétaire ou des occupants d’un lieu par un signal sonore sur un danger, quel qu’il soit… Le descriptif des systèmes ici : http://www.protection-atelier108.fr/alarmes.html

Cela dit, même au XXI ème siècle, pour que l’alerte soit donnée, il faut que le danger soit identifié…

Et c’est là qu’entre en scène les fidèles alliés de l’alarme…

…mais entouré d’une solide armée.

En effet, l’alarme avertit d’un danger.

Mais pour qu’elle-même puisse détecter ce danger, il convient de recourir à d’autres dispositifs particuliers et extrêmement efficaces, tels que la vidéo surveillance par exemple.

Celle-ci sera à même de détecter une présence inopportune et non souhaitée au sein du domicile.

Sans compter, qu’en cas d’infraction, de cambriolage ou d’autres problèmes venant menacer le domicile, les images de la vidéo surveillance pourront servir de preuves et contribuer au bon déroulement d’une enquête.

Plus encore, l’alliance de ces deux items (alarme et vidéo surveillance) pourra également être dissuasive et éviter nombre de désagréments.

Ainsi, pour assurer le confort de son intérieur où des lieux qui nous sont chers, il ne faut pas hésiter à recourir aux services de ces deux protecteurs…

Nul doute que bien utilisés, ils soient aussi redoutables qu’une armée !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)
Les alarmes, sentinelles de nos demeures, 4.0 out of 5 based on 1 rating
Les alarmes, sentinelles de nos demeures
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *