Nos activités de tous les jours engendrent des eaux usées : provenant de la cuisine, de la salle de bains, des toilettes, du lave-linge, etc. Il faut alors les traiter et les collecter pour éviter la pollution notre environnement. Les évacuations de votre habitation servent à transporter l’eau souillée. Découvrez alors les caractéristiques de l’évacuation des eaux usées.

Les différentes évacuations des eaux usées

Il existe différentes évacuations des eaux usées :

– les de chaque appareil ;

– les collecteurs des appareils ;

– les canalisations horizontales de raccordement les évacuations ;

– les descentes d’eaux ménagères ;

– les descentes des eaux vannes ;

– les canalisations verticales uniques ou séparées ;

– les collecteurs principaux pour collecter les descentes ;

– les collecteurs principaux pour acheminer les eaux usées à l’égout.

Sachez que les eaux ménagères incluent celles provenant de la cuisine, la salle de bains et la douche. Les eaux vannes proviennent de votre WC.

 

Les eaux usées et les réglementations sanitaires

Il existe des règlements sanitaires que vous devez savoir pour l’évacuation  des eaux usées. Parmi elles, la garde d’eau d’un siphon doit être au moins 50 mm, les eaux usées ne doivent pas être évacuées avec les eaux de pluie, chaque vidange des appareils sanitaires et ménagers doit avoir un siphon muni d’un système d’occlusion. D’ailleurs celui-ci doit correspondre aux normes françaises. Enfin, le raccordement est obligatoire si la commune dispose d’un tout-à-l’égout. Par ailleurs, toutes les communes ne disposent pas d’un réseau d’assainissement collectif. Dans ce cas, vous pouvez créer votre propre système d’assainissement. Les eaux de pluie ne sont pas des eaux usées. Elles sont rejetées par les descentes pluviales ou collectées pour une utilisation quotidienne.

 

La récupération d’eau de pluie

La récupération d’eau de pluie est de plus en plus optée par les ménages français. Ce procédé est économique et écologique. Pour vous donner un peu d’idée de la récupération d’eau de pluie, voici quelques indications. L’eau de pluie tombe sur votre toit et intègre les gouttières. Elle tombe dans les descentes par un tuyau qui relie les gouttières à la cuve. L’eau de pluie est ensuite acheminée vers la cuve d’eau de pluie. Elle peut être est filtrée pour éliminer les impuretés et stockée dans la cuve. Pour la distribution, elle se fait soit par robinets soit par pompage. Avec l’eau de pluie, l’eau est à volonté ! Elle peut être distribuée dans toutes les pièces de la maison. Les bains, l’arrosage et du jardin, le lavage de la voiture sont autant de sources de consommation de l’eau de pluie. L’eau de pluie peut servir à arroser un potager, à arroser des arbustes, à arroser le gazon, à arroser les fleurs, à laver la voiture, à remplir une piscine et au nettoyage sous pression. Lorsque la construction ne peut être reliée à un réseau d’assainissement collectif, l’eau est acheminée par une canalisation dédiée qui la dirige loin de la construction ou vers le fossé communal. De ce fait, faites appel à une entreprise de  plomberie.

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Zoom sur l’évacuation des eaux usées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *