Les prix de l’immobilier, bien que la tendance soit légèrement à la baisse, connaissent un niveau historiquement haut.
Si Paris est un marché à part, car tiré par les acheteurs étrangers, la province a connu une hausse sans précédent.
Il devient donc difficile de se loger à des prix raisonnables, et la construction devient une solution avantageuse. Mais il faut bien évidemment réfléchir longuement son projet et l’achat du terrain est un élément prépondérant. Qui aimerait vivre au pied d’une ligne de chemin de fer ou d’une autoroute ?

Une fois le terrain trouvé dans un endroit calme et accessible, vient le choix du constructeur. La réputation de celui-ci est à vérifier, en effet, vous lui confiez la réalisation d’un chantier important et les sommes en jeu sont conséquentes, il ne faut pas risquer que votre artisan fasse faillite en cours de chantier ou vous demande de rallonger votre budget tous les mois !

La construction d’une maison est le moment idéal pour penser « économies d’énergie ». Tout est à faire, alors autant opter pour des matériaux isolants de qualité en demandant conseil à une société de recherche en thermique et pourquoi ne pas utiliser la géothermie comme moyen de chauffage économique et écologique ?

Tout cela aura un coût certain au départ, mais sur le long terme vous serez forcément gagnant et l’environnement avec !
Lorsque les murs seront montés, le toit posé, votre double virage bien installé, vous pourrez alors laisser aller votre talent de décorateur et faire des choix vitaux :
– peinture ou papier peint pour les chambres ?
– carrelage ou parquet pour le salon ?
– meubles design ou traditionnels ?

Armez vous de courage et de patience, les travaux sont rarement un long fleuve tranquille, mais pensez au moment où, le chantier terminé, vous en serez à installer vos rideaux sur mesure dans votre salon tout neuf !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Construire sa maison en 2012 : une question d'énergie dans tous les sens du terme, 5.0 out of 5 based on 1 rating
Construire sa maison en 2012 : une question d’énergie dans tous les sens du terme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *