Afin d’améliorer le confort de l’habitation, une isolation thermique est nécessaire. Deux solutions sont envisageables : isoler par l’extérieur ou par l’intérieur. Nous étudierons ici la première option.

Le principe de l’ITE

Pour assurer un meilleur confort thermique de l’habitation, une isolation thermique performante est requise. Véritable gage d’efficacité, l’isolation thermique par l’extérieur une technique consistant à mettre en place une enveloppe isolante autour des parois extérieures du bâti. Cette technique d’isolation se veut particulièrement efficace pour traiter les ponts thermiques, soit les déperditions de chaleur. L’ITE (isolation thermique par l’extérieur) offre ainsi à l’habitation une meilleure inertie thermique, la protégeant des variations de température externes. En hiver comme en été, l’ambiance thermique intérieure est maintenue, ce qui permet de protéger les occupants des vagues de froid et des fortes chaleurs. Isoler une habitation par l’extérieur joue une double fonction en améliorant le confort acoustique de l’habitation. Opter pour cette technique d’isolation présente alors bien des avantages, mais présente également certaines contraintes.

Avantages et inconvénients

La création d’un manteau isolant autour du bâti a pour effet d’éviter les changements de température. L’utilisation de la climatisation ainsi que du chauffage est ainsi réduite, ce qui génère une diminution de la consommation d’énergie. Isoler une habitation par l’extérieur est donc un investissement économique à long terme, dans la mesure où cela autorise une importante économie sur la facture d’électricité. Idéale dans le cadre d’un ravalement de façade ou d’une rénovation, l’isolation thermique par l’extérieur transforme entièrement la façade, qui se veut plus moderne et esthétique grâce aux différents types de matériaux disponibles. Si l’isolation par l’extérieur préserve la surface habitation, elle doit être réfléchie, car souvent la municipalité impose des contraintes esthétiques d’urbanisme qui doivent être respectées. Par ailleurs, la technique d’isolation par l’extérieur s’avère plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur, en raison de l’ampleur des travaux requis.

Techniques et matériaux utilisés

Pour la réalisation d’un mur manteau, les matériaux présentant d’excellentes performances thermiques et phoniques sont privilégiés. Il peut s’agir d’isolant synthétique comme le polyuréthane ou le polystyrène, des isolants minéraux à l’image de la laine de verre ou la laine de roche, ainsi que de fibre de bois particulièrement adaptée contre les bruits d’impact et les bruits aériens. Concernant les techniques d’application, trois méthodes peuvent être utilisées. Le choix d’utiliser un treillis d’armature avec un enduit d’accordage avec l’isolant permet de réaliser une finition en enduit de la façade. Une fois l’isolant fixé sur la devanture, celui-ci peut être recouvert d’un bardage, sur ossature métallique ou en bois, panneaux composites ou éléments en terre cuite. Enfin, pour un rendu décoratif permettant de restituer l’aspect d’un véritable mur, l’isolant sera recouvert d’un nouveau mur non porteur.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Isolation par l’extérieur : tout ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *