Les luminaires, de parfaits objets décoratifsettrès pratiques, sont très utilisés tant au niveau interne qu’externe d’une habitation. Divers modèles sont de plus mis à la disposition des consommateurs tels que les appliques, les lampes de chevet, les suspensions…

Mais pour réaliser de véritables prouesses en matière d’installation de suspensions, quelques règles doivent être suivies. Il faut, par exemple, faire correspondre la hauteur de l’éclairage en fonction de la pièce dans laquelle celui-ci est posé. La clarté émise peut aussi être ajustée selon les besoins de chacun. Il est conseillé de bien vérifier la taille de la penderie avant la pose de la suspension.

Quelle est la hauteur idéale selon les pièces ?

Avant tout, il faut savoir que la hauteur des éclairages varie en fonction du coin où ils sont placés. La suspension consiste à éclairer un angle de la pièce ou un fauteuil, dans le salon. C’est pourquoi il est préférable de la poser à 30 ou 40 cm en haut de l’endroit ou de l’objet ayant besoin de clarté. La mise en place d’une suspension en haut de la table crée un certain style.

Elle ajoute aussi une magnifique clarté sur les assiettes. Il faut néanmoins veiller à ce que la zone la moins élevée de l’éclairage se situe à une hauteur de 1,60 m. C’est important que les types de lampesse trouvant dans la cuisine soient fixés à 30 cm en bas d’un plafond ayant 2,40 à 2,50 m de hauteur. Concernant le hall d’entrée, il faut que la suspension luminaire soit attachée à 2 m de hauteur depuis le sol.

Les divers rôles joués par un éclairage ?

La suspension éclaire de façon générale une chambre. Afin de profiter d’une ambiance apaisante, c’est mieux d’opter pour des matières naturelles et agréables. Ce modèle d’éclairage joue de sa grande praticité pour illuminer le plan de travail central d’une cuisine ou une table à manger. Il s’ajoute aux lampes à poser ou au lampadaire dans un salon.

La suspension luminaire garantira l’illumination ainsi que le côté esthétique de la pièce. Elle use de sa nature ornementale et de sa bonne marche, nécessaire au lieu de réception d’un logis, en étant posée à l’entrée. Avec l’ajustement facile de cet éclairage en hauteur, celui-ci peut être arrangé en fonction de la hauteur de plafond et de l’usage souhaité.

Comment bien installer le luminaire dans la salle à manger ?

Il est plus judicieux de n’illuminer que la table pour instaurer un cadre amical et privé. La suspension dispose d’autres caractéristiques à part émettre de la clarté sur la table. C’est possible de se servir de l’éclairage pour apporter de la luminosité dans tous les coins de la pièce.

Il faut bien inspecter cette dernière avant la pose de la suspension. Un écart d’au moins 80 cm entre l’éclairage et l’aire de la table reste important pour une hauteur sous plafond tournant autour de 2,50 m. L’ameublement doit être parfaitement vérifié avant la fixation de la suspension. Le positionnement du luminaire dépend des mesures de la table de repas.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Comment choisir la bonne taille et la bonne hauteur des luminaires ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *