Autant utilisée pour éclairer l’extérieur que l’intérieur d’une maison, la lampe halogène diffuse une lumière blanche de qualité, très proche de la lumière du jour. Si vous hésitez à investir dans une ou plusieurs lampes halogènes, lisez la suite pour tout savoir sur ce type d’éclairage et faire votre choix en connaissance de cause.

 

Les particularités de la lampe halogène

La lampe halogène fonctionne grâce à une ampoule en quartz renfermant un filament de tungstène entouré de gaz halogénés qui permettent de le préserver. Ce filament de tungstène est électriquement porté à incandescence et produit ainsi de la lumière. Le tungstène et les gaz émettent une très forte chaleur, c’est pourquoi l’ampoule halogène est fabriquée en quartz et non en verre, le quartz pouvant résister à une chaleur de 250°C. Les ampoules halogènes émettent une forte chaleur. Elles doivent donc être placées loin des matières inflammables et hors de la portée des enfants.

L’éclairage halogène était encore très à la mode il y a une dizaine d’années. Il a progressivement pris la place des lampes classiques car il procure un éclairage de grande qualité. La lumière émise par l’halogène se rapproche en effet fortement de la lumière du soleil et est en cela très appréciée pour éclairer une maison. Pouvant éclairer jusqu’à 5000 heures, la qualité et la quantité de lumière émise par la lampe halogène ne s’altèrent pas et restent les mêmes pendant toute sa durée de vie.

 

Comment choisir une lampe halogène pour chez soi ?

Les lampes halogènes se présentent aujourd’hui sous de nombreuses formes, tailles, matières et design différents qui permettent de convenir à tous les goûts et de s’intégrer dans tous les types de décoration intérieure. Petite lampe de bureau, lampe décorative sur pied, éclairage pour l’entrée ou pour un coin lecture, projecteur pour le jardin, vous pouvez utiliser l’halogène dans toutes les pièces de vie et sous toutes les formes possibles. Les ampoules halogènes sont compatibles avec tous les luminaires existants et peuvent venir remplacer sans problème les ampoules classiques.

Une lampe halogène peut fonctionner de deux façons différentes : à très basse tension (12 V) ou à la tension du réseau (230 V). Dans le premier cas, l’installation nécessitera un transformateur pour être branchée au réseau. Un peu plus compliquée à installer, l’halogène à basse tension offre toutefois un meilleur rendement énergétique.

Bien que très économique à l’achat (quelques centimes d’euros pour les ampoules, une dizaine à une centaine d’euros pour les lampes selon la taille et le design), la lampe halogène est très énergivore et peut vite faire grimper la facture d’électricité. Il est donc important de penser à cet aspect avant de se lancer dans l’achat d’une lampe halogène, sachant que des technologies plus modernes existent et permettent de s’éclairer en consommant beaucoup moins d’électricité.

Les lampes halogènes ont connu autrefois leur heure de gloire mais sont aujourd’hui vouées à disparaître. Fortement concurrencée par l’arrivée des ampoules basse consommation et de la technologie LED beaucoup moins énergivores, la production d’halogènes est devenue interdite depuis le 1er septembre 2018. Ne tardez donc pas si vous souhaitez vous procurer une lampe halogène avant sa totale disparition du marché. Se tourner vers la technologie LED est également un choix raisonné puisque ce type d’éclairage écologique vous permet de vous éclairer tout en faisant de grandes économies d’énergie.

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
La lampe halogène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *