Le concept de Smart City est assez peu connu en France, alors qu’il existe déjà dans certaines grandes villes européennes, comme Barcelone ou Amsterdam, et dans une centaine de villes dans le monde. Il se traduit habituellement par le concept de ville intelligente utilisant toutes les nouvelles technologies au service d’une démarche de mieux-vivre. Essayons de comprendre ce concept assez novateur et ses objectifs.

Le concept de la ville intelligente

Il part de différents constats simples. Actuellement un habitant de la planète sur deux habite en ville. La vie en ville va encore plus se compliquer à horizon 2050 avec l’existence de plus de 9 milliards d’habitants sur terre. On atteindra alors deux habitants sur trois en zone urbaine. Comment gérer cet afflux de population et développer les villes avec leurs préoccupations énergétiques (gestion de l’eau et des différentes énergies), environnementales (gestion des déchets et recyclage, espaces verts, CO2), économiques (travail, formation et éducation), réseautiques et logistiques (communication, transports et mobilités), de qualité de vie (santé, culture) ?

Le concept nécessite donc la réunion d’un ensemble de partenaires et d’experts capables de réfléchir avec les usagers et d’apporter des solutions d’avenir, de développement durable et de gouvernance innovante des villes. Des spécialistes du développement territorial, de l’urbanisme et des technologies de pointe sont appelés à repenser la ville et répondre aux nombreux défis. C’est ainsi que le deuxième congrès mondial des villes intelligentes s’est réuni fin novembre 2012, réunissant près de 7000 personnes venant de plus de 82 pays, 140 exposants, 319 conférenciers. Ensemble, ils analysent les usages des territoires dans le cadre d’objectifs clairement définis.

Les objectifs et les premières réalisations des villes intelligentes

Pour accompagner le projet urbain dans son devenir, un certain nombre d’objectifs sont poursuivis. Une ville intelligente, selon le Professeur Rudolf Giffinger de l’Université Technique de Vienne, est identifiable par l’intelligence même poursuivie dans six domaines : ses habitants, son économie, sa mobilité, son environnement, son mode de vie et son administration. En fait, il s’agit d’utiliser au mieux l’ensemble du potentiel ou des capitaux de la ville et de les gérer durablement. Pour ce faire, il faut trois moteurs : l’innovation, la valorisation, la communication. Enfin les TIC (technologies de l’information et de la communication) représentent le moyen essentiel.

Ainsi, la mise en place de capteurs à certains endroits permet d’avoir en temps réel des informations communicables à tous les usagers et d’alarme pour la gouvernance : niveau de radiations ou de pollution (sonore ou atmosphérique), éclairage urbain utile, irrigation nécessaire, détections de fuite d’eau, places de parking disponibles, bouchons, etc. Ces optimisations permettent des gains de temps, d’énergies et un mieux-vivre.

A Amsterdam, on vise à réduire considérablement le CO2 en privilégiant l’électrique et le solaire pour tous les déplacements et l’informatique avec des objectifs ambitieux. Quant à Barcelone, elle a signé un partenariat avec GDF Suez pour la création d’une plate-forme intelligente en vue d’améliorer l’évaluation et la performance en matière environnementale, économique et social.

Peu à peu les objets de la vie courante seront chargés de composants informatiques capables d’échanger des informations. Ce faisant, il sera plus facile de lire la ville et de la gérer. Différentes plate-formes informatiques, grâce à la wi-fi, sont déjà en place pour favoriser ce genre d’échange entre citoyens ou pour avoir accès à des informations en temps réel sur sa ville : événements, disponibilités de vélos libres, etc.

En somme la Smart City est une nouvelle analyse du devenir de la ville, un moyen de l’administrer en y intégrant de l’intelligence. Source d’innovations ayant recours aux TIC, la ville intelligente est au service d’une haute qualité de vie pour ses habitants. Il restera cependant à mieux définir les budgets et les priorités de toutes les villes qui se lanceront immanquablement dans ce projet.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Evolution des villes en Smart City, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>